La vie

« du club de judo »

C’est lors d’une conversation entre Frédéric Scarabello, professeur de Judo et le maire de la commune de Tresses que le projet de créer un club de Judo fut évoqué. L’ouverture de « l’École de Judo de Tresses » s’est concrétisée en septembre 2006

 

 

Saison 2021 - 2022

Propulsé par HelloAsso

Histoire du club

Le Judo véhicule des valeurs fondamentales qui s'imbriquent les unes dans les autres pour édifier une formation morale

L’histoire de l’école de Judo de Tresses constitue un bel exemple de réussite à tout éducateur sportif désireux de créer une structure associative.

C’est lors d’une conversation entre Frédéric Scarabello, professeur de Judo et le maire de la commune de Tresses que le projet de créer un club de Judo fut évoqué. L’ouverture de « l’École de Judo de Tresses » s’est concrétisée en septembre 2006.

En janvier 2018, la municipalité ouvre un nouveau dojo, avec une surface de tapis de 150m2
Au fil des saisons, le club a augmenté son effectif de licenciés en développant des activités
Ainsi ont été créées :

Section « Judo Adapté »
En collaboration avec :
à Le Foyer occupationnel Jean Rivière (Carignan de Bordeaux)
à Le Foyer Adultes Handicapés Marie Talet (Cambes)
à L’IMP (institut médico-pédagogique) Jean Le Tanneur (Carignan de Bordeaux)
à Les ITEP (institut thérapeutique éducatif et pédagogique) de Macanan (Bouliac) et Liard Le Porz (Bordeaux)
Section «Para Judo »
En collaboration avec
à les IMC (Infirme Moteur Cérébral) du domaine de Biré à (Tresses),
à Le FAM (Foyer d’accueil médicalisé) les Lilas (Lormont)
- une section Judo-Jujitsu
à Collège St Claire (Floirac).
A ce jour, l’École Judo de Tresses est devenue un support de la plateforme régionale dans le domaine des personnes en situation de handicap et des différentes fédérations comme la FFJDA, FFSA.

histoire_club.jpg

Les entraineurs

Fred Scarabello
Fred ScarabelloEntraîneur de Judo
Fred Scarabello

Ceinture noire 5e dan, entraîneur de judo et ju-jistu professionnel, diplômé d’Etat d’enseignement supérieur de judo ju-jitsu (DES).

Sensibilisé à la pratique en situation de handicap, il obtient un certificat de spécialisation pour l’intégration des personnes en situation de handicap (CSAIPSH) et contribue à développer une section judo adapté et parajudo au sein du club. Riche de ses compétences, il est nommé Responsable de la Commission JPSH de la ligue Nouvelle-Aquitaine. Il est également formateur pour la Fédération Française de judo et fait partie de la plateforme régionale sur le handicap.

Loïc Vilquin
Loïc VilquinEntraîneur de Judo
Loïc Vilquin

Ceinture noire 4e dan, entraîneur de judo et ju-jistu, D.E.J.E.P.S,
spécialisé dans l’encadrement des jeunes souffrant du
trouble du comportement.
Chargé de mission handicap au comité de Gironde judo.

LES MEMBRES DU BUREAU

Élu par le conseil d’administration, notamment lors de la création de l’association
et de la réélection, le bureau est composé de 2 membres au minimum et 6 au maximum. Chaque membre est choisi librement par les fondateurs ou les
membres du bureau actuel dans le cadre d’un nouvelle élection et notifié dans les statuts.

Président
Président
Pascal Choteau
Vice présidente
Vice présidente
Céline Pessoles
Trésorier
Trésorier
Rémy Chafai
Trésorier adjoint
Trésorier adjoint
Olivier Burgos

LES BENEVOLES

Le bénévolat a naturellement vocation à s'exercer dans le cadre d'une association, dont il constitue une ressource essentielle.

Entraîneur de judo 4e dan
Entraîneur de judo 4e dan
Bruno Dupouy
Entraîneur de judo 4e dan
Entraîneur de judo 4e dan

Cédric Plucain

Entraîneur de judo 4e dan
Entraîneur de judo 4e dan

Olivier Chabot

Chef de projet en informatique
Chef de projet en informatique

David Guehi

Bénévole assidu
Bénévole assidu

Jean-philippe

Webmaster
Webmaster

Wilfried Robin

Depuis la saison 2015-2016, l’École judo de Tresses accueille des volontaires en service civique
 
Qu'est-ce que le service civique ?

le service civique est un engagement volontaire au service de l'intérêt général, ouvert à tous les jeunes de 16 à 25 ans, sans condition de diplôme, étendu jusquà 30 ans pour les jeunes en situation de handicap ; seuls comptent les savoirs-être et la motivation. Cet engagement se fait sur une période de 6 à 12 mois en France ou à l'étranger, pour une mission d'au moins 24h par semaine. Un engagement de service civique n'est pas incompatible avec une poursuite d'études ou un emploi à temps partiel.

Nous proposons deux missions chaque saison pour favoriser favoriser l'accès à la pratique sportive des publics en situation de handicap, vulnérables et sensibiliser à la lutte contre la violence par le sport.
Les axes majeurs du projet associatif sont :
- la mixité de la pratique sportive est un axe majeur notamment avec la pratique du judo auprès d’un public handicapé les valeurs éducatives en lien avec les valeurs de la discipline du judo sont défendus (car ça ne va pas forcement de soi)
- un nouvel axe plus globale de sport santé, en œuvrant à la fois pour le bien-être physique moral et social, dans le sens du concept de santé définit par l'oms (organisation mondiale de la santé) .
-  un axe transversal de développement économique pour pérenniser les emplois d'éducateurs diplômés.

Image

Les Horaires

LUNDI

➡️ 17H15-18H15 : Initiation judo

➡️ 18H15-19H30 : Poussins & benjamins

➡️ 19H30-20H30 : Entrainements adultes - Taiso (gym japonnaise / préparation physique)

➡️ 20H30-21H30 : Judo loisirs et compétition adultes

MARDI

➡️ 17H00-18H00 : Éveil judo

➡️ 18H00 - 21h30 : Entrainements personnalisés

MERCREDI

➡️ 17H15-18H00 : MotriJudo

➡️ 18H00 - 19h00 : Initiation judo

JEUDI

➡️ 17H15-18H00 : Éveil judo

➡️ 18H00-19H30 : Poussins & benjamins

➡️ 19H30-20H30 : Entrainements adultes - Taiso (gym japonnaise / préparation physique)

➡️ 20H30-21H30 : Judo loisirs et compétition adultes

JUDO POUR PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP :

Nous contacter car nous pouvons accueillir toutes les déficiences sur différents créneaux le matin, l’après midi ou le soir.

Image

Règlement intérieur

Le règlement intérieur est un document rédigé par l'employeur qui précise un certain nombre d'obligations, notamment en matière d'hygiène, de sécurité ou de discipline.

Art.1 : CONDITION D’ADMISSION

Pour l’inscription effective du licencié, il est impératif de fournir :
La fiche d’adhésion dument remplie
Un certificat médical autorisant le licencié à pratiquer le Judo/Taïso
Une photo d’identité (pour les nouveaux)
Le Règlement de l’adhésion (licence et cours) doit se faire pour l’ensemble de l’année avec la possibilité de faire trois chèques le jour de l’inscription.

Art.2 : Les adhérents doivent se présenter 5 minutes avant le début des cours. Les parents ou les personnes Accompagnant un enfant sont tenus de l’emmener et de le récupérer à l’intérieur de la salle de Judo. Lorsqu’une tierce personne autre que les parents vient chercher l’enfant, ils doivent obligatoirement en informer l’enseignant.

Art.3 : Les parents sont responsables de leur enfant à l’extérieur de la salle de Judo et sont tenus de venir les chercher à l’heure précise de la fin du cours. Le club et leurs professeurs ne pourront être tenus responsables d’un quelconque événement intervenant en dehors des heures de cours.

Art.4 : En règle générale aucun accompagnateur n’est autorisé à rester pendant les cours, toutefois il est possible que certains le fasse à titre exceptionnel, avec autorisation de l’enseignant et sous certaines conditions : assis dans le silence, pas de contact physique avec le tatami, ni verbal avec des judokas, téléphone éteint. De manière générale les parents peuvent assister aux premiers cours de découverte de leurs enfants. Ensuite, il est préférable de les laisser seul faire l’apprentissage de cette activité.

Art.5 : Les judokas doivent travailler dans le calme, respecter le code moral du Judo et ne pas chahuter dans les vestiaires.

Art.6 : Les judokas doivent demander la permission du professeur pour entrer et sortir du tapis.

Art.7 : ASSURANCE

Une assurance sportive couvre les licenciés à la FFJDA et les salariés pour tout accident corporel. Toutefois, les parents sont responsables des dégâts matériels que leur enfant pourrait occasionner aux locaux et au matériel utilisés pour la pratique du Judo. Le Club décline toute responsabilité en cas de vol ou de perte de quelque nature que ce soit.

Art.8 : HYGIENE et SECURITE

Pour le bien-être de tous, l’hygiène corporelle est indispensable. Les judokas doivent se présenter sur les tatamis les pieds nus, propres et sans chaussettes. Les ongles des mains et des pieds devront être coupés suffisamment courts afin de ne blesser personne. Le port de zôris (claquettes ou chaussons) est OBLIGATOIRE pour accéder au Dojo. Tout judoka qui n’en possédera pas n’aura pas accès au Tatamis. Le kimono doit être propre.

Art.9 : Barrettes, boucles d’oreilles et autre bijou doivent être retirés par les parents avant les cours de judo.

Art.10 : Les animaux ne sont pas admis dans la salle du DOJO.

© 2020 Ecole judo Tresses - Mentions légales - Politique de confidentialite